Idées vertes

DESCRIPTION

Pièce unique

ANNÉE – 2021
ALPHABET – COLOMBAGE
DIMENSIONS – 15 X 10 CM
MATÉRIAUX – Aluminium, verre

Dans sa théorie du langage Chomsky défend l’idée d’encapsulation et de la capacité du cerveau à former des capsules typologiques qui lui permettrait à un niveau inconscient de manipuler les informations qu’il reçoit / perçoit même si cela ne fait pas sens.

En d’autres termes, tant que cela ressemble à du langage cela serait considéré comme tel par le cerveau. Il donne comme exemple cette phrase : d’incolores idées vertes dorment furieusement. Elle ne veut rien dire mais qui ne choque pas plus que ça.

J’ai immédiatement pensé au noir qui n’est pas une couleur; à la capacité de la langue d’écrire « des idées vertes » en noir qui n’empêcherait en rien à l’ensemble des lecteurs de les savoir vertes… et cette idée que les idées dorment furieusement faisait écho à la série des Mémoires de formes* que j’avais précédemment faites, pleine de circonvolutions (comme le cerveau et par extension l’esprit). Ainsi, j’ai empilé des feuilles et des feuilles d’aluminium sur lesquelles était écrit « IDEE VERTE » au singulier. Comme autant d’idées qui dorment de facto illisibles et encapsulées.

© ADAGP François Mangeol. Courtesy the artist

 

Projets connexes :
(Out of the) BLUE
*MÉMOIRES DE FORMES

 

DEMANDE D'INFORMATIONS

Idées vertes

DESCRIPTION

Pièce unique

ANNÉE – 2021
ALPHABET – COLOMBAGE
DIMENSIONS – 15 X 10 CM
MATÉRIAUX – Aluminium, verre

Dans sa théorie du langage Chomsky défend l’idée d’encapsulation et de la capacité du cerveau à former des capsules typologiques qui lui permettrait à un niveau inconscient de manipuler les informations qu’il reçoit / perçoit même si cela ne fait pas sens.

En d’autres termes, tant que cela ressemble à du langage cela serait considéré comme tel par le cerveau. Il donne comme exemple cette phrase : d’incolores idées vertes dorment furieusement. Elle ne veut rien dire mais qui ne choque pas plus que ça.

J’ai immédiatement pensé au noir qui n’est pas une couleur; à la capacité de la langue d’écrire « des idées vertes » en noir qui n’empêcherait en rien à l’ensemble des lecteurs de les savoir vertes… et cette idée que les idées dorment furieusement faisait écho à la série des Mémoires de formes* que j’avais précédemment faites, pleine de circonvolutions (comme le cerveau et par extension l’esprit). Ainsi, j’ai empilé des feuilles et des feuilles d’aluminium sur lesquelles était écrit « IDEE VERTE » au singulier. Comme autant d’idées qui dorment de facto illisibles et encapsulées.

© ADAGP François Mangeol. Courtesy the artist

 

Projets connexes :
(Out of the) BLUE
*MÉMOIRES DE FORMES

 

DEMANDE D'INFORMATIONS